Un exemple pour sa fille et la société


 
 

(Sherbrooke, QC) Le vendredi 15 avril 2017 - Quiconque s’étant déjà retrouvé derrière un banc à diriger des joueuses saisit à quel point que la patience est de mise. Il faut savoir gérer ses émotions, doser adéquatement nos encouragements et prodiguer de bons conseils aux moments adéquats. Monsieur Daniel Boisvert, entraîneur-adjoint au sein des Rafales Atome féminin A de la Mauricie en sait quelque chose. Il s’acquitte de sa mission comme un digne professionnel, tout en étant un exemple à suivre. Lors du présent tournoi de la Coupe Dodge, Daniel fait l'étalage de tout son savoir-être à qui bon se donne la peine de l’observer; et surtout à sa propre fille qui fait partie de l’équipe.

Lors du dernier match des Rafales (une victoire de 4-2 contre l’Express de l’Outaouais), ce gentil bougre a agi en modèle inspirant auprès de ses joueuses. De la coéquipière installée au banc des punitions à celle assise au bout du banc, chacune d’elles se sentait bien en selle et bien guidée. Lorsque questionné sur la recette de son approche, la réponse de Daniel est franche et explicite : « Les filles ont besoin d’être rassurées. C’est pas compliqué, il faut seulement donner des conseils positifs. Dans le fond, notre rôle est de les guider dans le bon chemin à suivre ».

Servir de modèle, c’est bien mais encore faut-il adopter le bon. Daniel m’avoua que ses premières années de coaching n’étaient pas aussi parfaites et qu’il a su s’adapter et se questionner sur ses propres agissements. Ayant aussi déjà entrainé des clubs de garçons auparavant, il est plus en mesure de remarquer les différences entre les deux sexes et d’adapter sa patience en conséquence. « L’esprit d’équipe est meilleure chez les filles, on retrouve moins d’individualisme. Les joueuses sont moins énervées. Ça aide à ne ressentir aucun stress et à rendre l’expérience plus agréable » me confesse Daniel. À voir les résultats sur et hors de la glace, il n’y a aucune place au doute : tout est au beau fixe sous sa gouverne.

Il sera intéressant de suivre le développement des Rafales d’ici la conclusion du tournoi de la Coupe Dodge. Réussiront-elles à rester calmes comme leur mentor derrière elles? Nous aurons la réponse d’ici dimanche soir, mais parions que oui.

François Jr Vallières

Partenaires régionaux

Hockey Estrie
Merkur
Lamontagne
Buffet des Continents

Social

Partenaires provinciaux

Sports Experts
Graduor
Intersport
Hockey Experts
Deschamps
Canadiens de Montréal
Tim Hortons
Québec
CCM
Best Buy
Rousseau Sports
Belirdirect
L'entrepôt du Hockey
FCA