Une finale toute estrienne pour l'Atome A

 

 
 

(Sherbrooke, QC) Le dimanche 16 avril 2017 - Les spectateurs présents ce matin au Centre Julien-Ducharme ont été témoins de deux demi-finales endiablées sous le signe de la rapidité et de l’émotion. Dans un premier temps, les Voltigirls de Drummondville affrontaient les Remparts de Richelieu. Ces dernières se sont inclinées par la marque de 3-2, tout en donnant beaucoup de fil à retordre à leurs adversaires. Lors du second acte, les actrices étaient les Rapides de Sherbrooke et les Rafales de la Mauricie. La formation estrienne, dans une fin digne des grands films, a marqué après 20 secondes de jeu en prolongation pour se sauver avec une victoire de 1-0.

Au terme du premier duel, l’entraîneur des Remparts Steve Lafrance était serein après la défaite. « Les filles sont des gagnantes. On a gagné deux tournois cette année. Malgré tout, on a eu une très belle saison ». Toujours selon lui, la qualité des opposantes rehausse la valeur de la médaille de bronze que ses protégées ont reçue ce matin. Son homologue estrien a tenu, quant à lui, à lancer des fleurs à tous sans exception. « Ce fut tout un match! » a déclaré d’entrée de jeu David Marcoux. Ce dernier s’attendait à voir les Remparts jouer avec intensité et d’imposer leur physique. « Mes filles ont réussi à tenir le coup contre elles. Ce fut plus difficile que tous nos autres matchs », a expliqué l’entraîneur sherbrookois pour valider ses perceptions.

Pour ce qui est de l’autre demi-finale, la défaite subie par la formation mauricienne n’a pas teinté négativement la perception que son entraîneur a de ses ouailles. « Belle game, les filles ont tout donné. Ça prend un gagnant et un perdant, c’est tout. » a résumé Jean-Philippe Paquin lorsque j’ai recueilli ses premiers commentaires. Il souligne au passage que ses leaders se sont levées pour offrir leur meilleure partie de la saison. De son côté, le pilote de la formation estrienne a louangé le dévouement de ses protégées. « Les filles ont travaillé jusqu’au bout. C’est là que tu voies que les efforts paient. Elles ont beaucoup de caractère », explique Simon Rodrigue en donnant ses impressions sur la dernière prestation des Rapides.

Les spectateurs qui se présenteront au Centre Julien-Ducharme cet après-midi n’auront donc pas seulement droit à une finale toute estrienne, mais bien à une partie qui les tiendra en haleine jusqu’à la toute fin. La table est mise pour vivre de grandes émotions.

François Jr Vallières

Partenaires régionaux

Merkur
Buffet des Continents
Lamontagne
Hockey Estrie

Social

Partenaires provinciaux

L'entrepôt du Hockey
Best Buy
Deschamps
FCA
Intersport
Québec
Belirdirect
Canadiens de Montréal
Graduor
Tim Hortons
Hockey Experts
CCM
Sports Experts
Rousseau Sports