Les Rapides 1 de l’Estrie retrouvent le chemin de la victoire

La petite Emma Dubois, des Extrêmes de l’Outaouais, célèbre son but qui n’a toutefois pas suffi. Les Mystiques de Laval ont mérité une victoire de 2-1 dans cette rencontre en catégorie atome B. (Photo Claude Vaillancourt)

 
 

(Sherbrooke, QC) Le vendredi 14 avril 2017 - Deux formations de l’Estrie se retrouvaient sur la même route vendredi matin dans la catégorie atome B : d’une part, les Rapides 1 qui avaient subi la défaite la veille à leur premier match et d’autre part, les Rapides 2, vainqueurs à leur premier affrontement jeudi.

Une fois de plus, on a eu droit à un match serré qui s’est soldé 1-0 et une fois plus, les Rapides 1 ont gagné. «Je suis un peu déçu parce que je suis tanné de perdre contre elles», confiait l’entraîneur Mathieu Nadeau qui a aussi perdu sa capitaine Julie Gosselin qui a dû quitter la rencontre avec les ambulanciers.

Comme il était question de blessure à la tête, les responsables du sites de compétition ont aussitôt appliqué le protocole des commotions cérébrales afin de s'assurer que la jeune joueuse puisse profiter d'un encadrement sécuritaire.

«Julie va bien. Elle est de retour à la maison. Elle souffre d’une légère commotion cérébrale et les médecins lui ont recommandé de se reposer pendant une ou deux semaines», ajoutait l’entraîneur qui venait d’obtenir des nouvelles de sa joueuse.

Samedi, les Rapides 2 retrouveront l’Extrême de l’Outaouais, mais la petite Julie ne sera pas au rendez-vous. «Certain que demain toute l’équipe va jouer pour Julie», confiait l’entraîneur qui croit aux chances de victoire de ses Rapides. «Pour la suite, tout dépendra des adversaires que nous affronterons.»

Par ailleurs, les Rapides 1 ont retrouvé leurs moyens vendredi matin après avoir échappé leur premier match jeudi. «Les filles étaient nerveuses et elles se débarrassaient de la rondelle alors que le contrôle du disque est habituellement notre force, commente Martin Roulx, l’un des entraîneurs des Rapides 1. Aujourd’hui, les filles étaient réchauffées et on les sentait moins nerveuses d’affronter une équipe qu’elles connaissaient.» Le match n’en a pas été moins serré, puisqu’il a fallu attendre la troisième période avant que ne soit marqué le seul filet de la rencontre, réussi par Léa-Maude Roulx.

Samedi, les Rapides 1 affronteront les Mystiques de Laval, une équipe qui semble apprécier les fins de match endiablées. Après avoir vu les représentantes de la Mauricie inscrire trois buts au dernier tiers pour pousser le match en prolongation et signer une victoire de 5-4 en tirs de barrage, les Mystiques ont retrouvé le sourire hier en réussissant le but de la victoire à 12 secondes de la fin de la rencontre pour vaincre l’Extrême de l’Outaouais 2-1.

«Ce groupe de filles travaille fort depuis le début de la saison, confie l’entraîneur Ken Fischer. Avant Noël, nous avions un dossier de 3-6, mais après Noël, elles ont gagné neuf de nos 11 matchs… dans une ligue de garçons! Jeudi soir, elles étaient déçues, mais aujourd’hui, elles étaient passées à autre chose.»

Par Pierre Turgeon

Partenaires régionaux

Lamontagne
Hockey Estrie
Buffet des Continents
Merkur

Social

Partenaires provinciaux

Sports Experts
Québec
Belirdirect
L'entrepôt du Hockey
CCM
Rousseau Sports
FCA
Graduor
Intersport
Deschamps
Canadiens de Montréal
Best Buy
Tim Hortons
Hockey Experts