Première équipe de l’Estrie en finale

Gagnantes 4-0 en demi-finale, les Rapides-1 de l’Estrie ont présenté une haie d’honneur à leurs rivales, les Rebelles du Saguenay Lac St-Jean, à leur sortie de la patinoire. (Photo Claude Vaillancourt)

 
 

(Sherbrooke, QC) Le dimanche 16 avril 2017 - Une première équipe de l’Estrie s’est qualifiée pour la finale de la Coupe Dodge lorsque les Rapides-1 de Sherbrooke ont remporté tôt ce matin une victoire de 4-0 aux dépens des Rebelles du Saguenay Lac St-Jean en demi-finale dans la catégorie atome B.

«On espère qu’il nous restera de l’énergie pour la finale cet après-midi, a reconnu l’entraîneur Martin Roulx. On savait qu’il nous fallait tout donner parce que nous affrontions des filles du A et  du B. D’ailleurs, nous avions perdu 2-1 face à cette équipe en début de tournoi. Ce matin on a réussi à renverser la vapeur au cours des deux premiers engagements, mais les Rebelles sont revenues en troisième période.»

Les Sherbrookoises s’étaient donné les devants 2-0 dès le premier engagement et elles ont ajouté un but à chacune des autres périodes. Du côté du Saguenay Lac St-Jean, on a choisi de remplacer la gardienne par une sixième patineuse dans les cinq dernières minutes du match. Les Rebelles ont bourdonné sans toutefois réussir à percer la muraille défensive des Rapides-1.

Les Rapides affronteront les Citadelles de Québec Chaudière-Appalaches en finale, à 15h cet après-midi. Dans la seconde demi-finales, les Citadelles ont défait les Extrêmes de l’Outaouais 2-0 dans une rencontre où les deux buts ont été marqués au troisième tiers.

Extrêmes et Rebelles ont mérité une médaille de bronze pour leur participation à la demi-finale.

«Nous sommes très fiers de nos filles, a reconnu Sébastien Dufour, un des entraîneurs du Saguenay Lac St-Jean. Les filles se sont amusées, elles ont travaillé fort, elles ont lancé beaucoup et donner peu de lancer. Il n’y a pas de larmes dans ce vestiaire. Tout le  monde était ici pour s’amuser.»

Sébastien Dufour a tenu à rendre hommage à l’entraîneur de l’équipe, Simon Ferland. «Le hockey féminin chez nous, c’est son projet à lui. Il a tiré l’organisation à lui seul et aujourd’hui, nous avons une quarantaine de filles qui sont regroupées dans toutes les catégories. Le projet a démarré il y a quatre ans et  maintenant nous sommes à la Coupe Dodge!»

Par Pierre Turgeon

Partenaires régionaux

Lamontagne
Buffet des Continents
Merkur
Hockey Estrie

Social

Partenaires provinciaux

Hockey Experts
Tim Hortons
Best Buy
Deschamps
Sports Experts
Québec
L'entrepôt du Hockey
Intersport
Graduor
Canadiens de Montréal
Rousseau Sports
FCA
CCM
Belirdirect